Vous êtes ici ://#SCOVCH : Angers SCO Handball sort de la Coupe de France la tête haute !

#SCOVCH : Angers SCO Handball sort de la Coupe de France la tête haute !

2018-12-05T12:01:54+00:0005/12/2018|

Pour le compte des 32ème de finale de Coupe de France, le SCO accueillait les Vikings de Caen, une équipe de Proligue. Malgré un contenu intéressant, les Noirs et Blancs se sont inclinés sur le score de 24 à 26. 

Après un début de match un peu poussif, les Noirs et Blancs réalisaient de beaux mouvements offensifs et de belles combinaisons, à l’image de celle entre le capitaine Antoine Damiens et l’ailier Théo Marie permettant aux angevins de recoller à 2-2 à la 6ème minute. “On a beaucoup travaillé nos enchaînements offensifs cette semaine et on s’est attelé à mettre du rythme qu’on n’avait pas ces derniers temps. Et ça s’est vu ce soir“.

Bon en attaque, les angevins se reposaient également sur une très bonne défense et sur un Maxence Rizzi en grande forme hauteur de 10 arrêts en première période. Une performance qui contribuait largement à l’avantage d’un but avec lequel le SCO parvenait à la pause (10-9).

Au retour des vestiaires, les visiteurs revenaient avec de meilleures intentions et réalisaient un début de seconde mi-temps tonitruant en inscrivant trois buts en deux minutes sans en concéder un seul.

Les Noirs et Blancs enchaînaient les exclusions en milieu de seconde période, les obligeant parfois à jouer avec deux joueurs de champs en moins. Les pensionnaires de ProLigue profitaient de ces avantages pour accentuer leur avance et compter jusqu’à quatre buts d’avance à 10 minutes de la fin du match (17-21).

Mais alors que l’on aurait pu s’attendre à voir les hommes de Guillaume Dupin baisser les bras, les Noirs et Blancs continuaient à y croire et voyaient leurs efforts récompenser. Daniel Ganarul enflammait le côté droit de l’attaque angevine et permettait par deux fois de revenir à une longueur des Caennais (22-23 à la 55ème et 23-24 à la 56ème). Signe du manque de confiance des angevins actuellement, c’est le même ailier espagnol qui loupait la balle d’égalisation sur une contre-attaque rondement menée. Un manque de lucidité dont les Normands allaient profiter pour prendre deux longueurs d’avance à deux minutes de la fin de la rencontre et assurer leur qualification pour les 16ème de finale.

Malgré cette élimination Guillaume Dupin tenait à valoriser la performance de ses joueurs “On est arrivé à les faire douter sur la longueur et je tiens à féliciter les gars pour ça. Même si le fait de ne pas avoir su planter le couteau quand on aurait pu le faire, laisse un peu de frustration“.

Retour aux articles