Vous êtes ici ://Lucas MEYFFRET : « Nous sommes motivés à 200% pour gagner le premier match à domicile »

Lucas MEYFFRET : « Nous sommes motivés à 200% pour gagner le premier match à domicile »

2019-09-12T17:37:56+02:0012/09/2019|

Cette semaine nous avons interviewé Lucas Meyffret, le nouvel ailier gauche et demi centre d’Angers SCO Handball tout droit arrivé de ASBTP Nice Handball. Il nous évoque alors ses ressentis sur son début de saison.

Bonjour Lucas, la semaine dernière vous avez joué contre Rennes qui a malheureusement fini sur une défaite (28-24). Qu’as-tu pensé de ce match ?

Lucas MEYFFRET : « Je pense qu’il y a beaucoup de choses à améliorer. C’était le premier match de la saison, tout n’était pas encore bien rodé, avec certains blessés qui revenaient. Donc on a fait un match, pour moi, qui peut être largement amélioré et où on peut trouver un peu plus d’automatismes dans nos enclenchements. Je pense qu’il faut travailler dur pour que la défense retrouve une certaine agressivité et qu’on puisse s’appuyer sur une base solide. »

Donc ce qu’il va falloir rectifier c’est une défense plus agressive et enchaîner plus de vitesse dans les enchaînements ?

Lucas MEYFFRET : « Oui c’est ça, un peu plus d’automatismes entre les joueurs, donc il faut qu’on apprenne plus vite à se connaître parce que pendant la préparation on a eu beaucoup de blessés. La défense n’a pas été assez rugueuse, donc il va falloir qu’on travaille ça pour être solide défensivement à domicile. »

Le fait d’être nouveau au club, est ce que tu t’es adapté à la ville d’Angers ? Comment tu perçois cette ville ?

Lucas MEYFFRET : « Quand je suis arrivé, on m’a très bien accueilli, que ce soit le staff ou l’équipe. Je trouve que la ville en elle-même, vit plutôt assez bien, il y a pas mal de choses à faire, c’est très accessible. Je trouve que la vie ici est très agréable donc pour l’instant dans tous les points, je me sens très bien, que ce soit niveau hand et niveau ville. »

 Lorsqu’on t’a demandé de venir, quel a été ton ressenti sur le projet et sur ta venue sur Angers ?

Lucas MEYFFRET : « Je trouvais que c’était un projet très ambitieux, que c’était intéressant de viser la montée en Proligue, et forcément, ça donne une motivation supplémentaire. En plus, le fait que ce soit une N1 qui me contacte m’a motivé de suite. J’avais déjà joué contre Angers, donc je connaissais déjà un peu la salle, l’ambiance et ça m’a tout de suite intéressé. On a fait, le club et moi le nécessaire pour que je puisse venir rapidement. »

 Tu as joué en Proligue il y a 2 ans, et ensuite tu es descendu en N2 avec le deuxième club de Niçois, l’ASBT Nice. Pourquoi es-tu redescendu de deux niveaux ?

Lucas MEYFFRET : « Quand j’ai commencé la Proligue à Nice, j’ai commencé mes études par la même occasion, et avec le rythme de la Proligue et les matchs les vendredis, c’était compliqué pour moi de réussir à faire ma deuxième année de DUT. Et on n’a pas trouvé d’accords avec le club, donc j’ai préféré mettre entre parenthèse le hand une année pour pouvoir avoir un diplôme et finir mes études. »

Et donc avec l’objectif du club qui est de monter, j’imagine que retrouver la Proligue c’est un vrai objectif personnel ?

Lucas MEYFFRET : « Oui exactement, quand je suis allé en N2, le fait de changer de club, ça m’a permis de découvrir autre chose. Mais c’est vrai que le fait de redescendre de deux niveaux, j’ai vu que c’était pas du tout la même intensité, que les entraînements n’étaient pas du tout pareils, donc ça me manquait un peu. Quand j’ai eu en contact Guillaume, j’ai fait part de mes ressentis, et j’ai dis que retrouver le haut niveau et tout ce qui va avec. C’est encore une source de motivation supplémentaire. »

Il y a-t-il une bonne entente et une vie de groupe agréable entre tous les joueurs du groupe ?

Lucas MEYFFRET : « Oui, je trouve qu’on a un groupe plutôt jeune. Certains verront des défauts en disant qu’on manque un peu d’expérience mais je pense qu’en dehors du terrain, on a une cohésion qui s’est faite assez rapidement, on s’entend tous très bien. Il n’y a pas vraiment de clans, ça peut être un atout sur le terrain que tout le monde se batte pour tout le monde. De plus, l’arrivée d’Hafed apporte un peu d’expérience. Je trouve que le groupe vit très bien et qu’il peut faire quelque chose de vraiment intéressant. »

Qu’est ce que ça fait d’être sous les ordres d’un très grand joueur, Issam Tej ?

Lucas MEYFFRET : « C’est toujours un plus, il a connu le haut niveau, c’est vraiment un grand joueur donc il peut apporter une expérience au niveau des pivots et aussi au niveau des échauffements et tout ce qui peut nous faire rentrer dans le monde professionnel. Issam et Guillaume font un alliage vraiment intéressant. Pour l’instant les entraînements se passent très bien, que ce soit Guillaume ou Issam. Il nous donne toujours des bons conseils pour s’améliorer. »

Ce week-end, vous jouez contre Vernouillet, est ce que tu connais cette équipe ?

Lucas MEYFFRET : « Je les ai déjà rencontrés à l’époque avec Nice en N1, c’était déjà une bonne équipe, je pense qu’elle s’est encore plus renforcée. C’est une équipe solide qui peut embêter pas mal d’équipes donc il va falloir se préparer sérieusement et être très appliqué pour ce match. »

Comment vous abordez cette rencontre ?

Lucas MEYFFRET : « On va l’aborder sérieusement, on va travailler. Forcément on est un peu frustré d’avoir perdu le premier match donc on va s’appliquer encore plus, et ce week-end va falloir être prêts, nous sommes motivés à 200% pour gagner le premier match à domicile. »

Pour le premier match à Jean Bouin, est ce que tu aurais un petit mot pour les supporters ?

Lucas MEYFFRET : « J’espère pour ce premier match, que vous allez venir nombreux, pour nous voir, nous soutenir car c’est un plus. Ça nous permet de nous surpasser encore plus pour ce championnat. Donc j’espère que vous serez nombreux au rendez-vous. »

 Merci beaucoup Lucas, on te souhaite un bon match pour dimanche !

Retour aux articles