Vous êtes ici ://#SMSSCO : Le SCO fait tomber Sarrebourg à domicile (22-24) !

#SMSSCO : Le SCO fait tomber Sarrebourg à domicile (22-24) !

2019-11-04T15:58:30+01:0004/11/2019|

Face à des Sarrebourgeois n’ayant toujours pas connus la défaite sur leur parquet, le SCO s’attendait un vrai duel physique.  Ce fût le cas, dans une rencontre serrée dès les premières minutes de jeu entre deux équipes détenant le statut VAP, les Angevins ont eu le derniers mots en toute fin de match.

Le contexte 

Après Vernon et Grenoble, les Angevins se déplaçaient pour la troisième fois de la saison chez un concurrent direct pour la montée : Sarrebourg Moselle Sud Handball. Une équipe réalisant un début de saison mitigé avec trois défaites à l’extérieur (Vernon, Grenoble, Amiens) mais une équipe qui est solide sur ses terres avec deux victoires en autant de rencontres. Après quatre victoires consécutives en championnat, les hommes de Guillaume Dupin et d’Issam Tej étaient pour la première fois de la saison les favoris à l’extérieur. Face à une équipe Sarrebourgeoise proposant un jeu cohérent, il fallait donc s’attendre à un match compliqué et très engagé.

Le résumé

Dans une salle à l’ambiance très chaude, le début match était assez équilibré, aucune des deux équipes n’arrivaient à prendre l’ascendant sur l’autre et se rendaient buts sur buts. Face à une équipe proposant un jeu avec énormément de mouvements offensifs, les  coéquipiers du capitaine Gillen Lusson défendaient de manière cohérente et collective. C’est seulement à la quinzième minute de jeu que le SCO, par l’intermédiaire de son capitaine et de Lucas Meyffret, réalisait pour la première fois de la partie le break (5-8, 15′). Un avantage que les Noirs et Blancs réussissaient à tenir jusqu’à la vingtième minute, avant de tomber dans un temps faible et de voir les locaux revenir au score grâce à leur doublette offensive : Grandjean / Romero, auteurs de plus de la moitié des buts de leur équipe. Les Jaunes et Bleus parviennaient même à prendre les devants à une minute de la mi-temps (13-12, 29′), mais, grâce à un but de Valentin Tarrico (Cf. photo ci-dessous) à six mètres et un ultime arrêt du portier Angevin Hugo Guérinot, les deux équipes reviennaient aux vestiaires sur un score nul (13-13, mi-temps).

Au retour des vestiaires, le match était toujours aussi serré, le public Sarrebourgeois venu en nombre ce samedi encouragait ses joueurs mais le SCO ne lâchait rien et restait au contact des locaux jusqu’à la quarantième minute (16-16, 40′). A la mi-temps, Guillaume Dupin et Issam Tej avait procédé à un changement qui allait changer le match , Hugo Guérinot auteur d’une très belle première période laissait sa place à Maxence Rizzi dans les cages angevines. Déjà auteur de trois arrêts jusqu’à la 40ème minute, le show Rizzi commençait. Le portier Noir et Blanc écœurait les Sarrebourgeois en réalisant de nombreux arrêts décisifs. De l’autre côté du terrain, Simon Lavialle et Hafedh Boussaha permettaient aux Angevins de creuser l’écart (18-22, 53′). Grâce à ce break, la fin de match s’annonçait alors plus tranquille mais l’exclusion (2min) de Gillen Lusson et la disqualification de Darko Gieogievski rendaient cette fin de partie crispante. Les locaux revenaient à seulement deux buts à deux minutes de la fin du match. Dans une ambiance de folie, Sarrebourg a bien cru à un retour mais c’était sans compter sur les trois derniers arrêts de Maxence Rizzi qui allait sauver les siens et qui permettait au SCO de remporter le match (22-24).

L’angevin du match : Maxence Rizzi

13 arrêts en 30 minutes ! Voici la statistique qu’il faut retenir. Le portier Angevin a littéralement écœuré ses adversaires. Que ça soit sur les jets de 7 mètres, les tirs à 6 mètres et les shoots de loin, Maxence Rizzi a tout arrêté. Impressionnant dans ses buts, il a grandement participé à la victoire des Noirs et Blancs. Lorsque son équipe était dans le dur, notamment en fin de rencontre, il a réalisé des arrêts décisifs. Et, si le SCO ramène les trois points de Sarrebourg, Maxence y est pour beaucoup, samedi soir c’était le show Rizzi !

Le mot : Maîtrise

Partis favoris en Moselle, les Noirs et Blancs n’ont pas réalisé la meilleure prestation de la saison. En manque de rythme et de fluidité dans les phases offensives, le SCO a eu quelques temps faibles. Cependant, même dans les moments difficiles, les hommes de Guillaume Dupin et d’Issam Tej ont réussi a tenir le score et même à prendre l’avantage. Même s’ils n’ont pas réalisé une grande performance, les Angevins ont tout de même maîtrisé le match et on su ramener les trois points en Anjou.

Le mot du coach

« On a réalisé l’exploit de gagner une troisième équipe avec le statut VAP, c’est une très bonne chose. Même si ce week-end nous avons fait une performance qui n’a pas été de grand niveau où nous avons pêché en attaque et où on aurait pu prendre plusieurs responsabilités sur les tirs de loin, nous avons tout de même réussi à l’emporter. Notre continuité du jeu est à travailler cette semaine, on est pas aller assez loin dans les enchaînements. Maintenant gagner la-bas dans un contexte difficile où ils étaient invaincus, même si nous étions favoris ce match n’était pas de tout repos. L’ambiance de leur salle les aide énormément, c’était un match difficile, on peut relever la performance de Maxence qui a vraiment fait du bien en seconde mi-temps. Je pense que très peu d’équipes viendront gagner chez eux car c’est une équipe difficile à manier avec un très bon public. »

Dans le viseur

Prochain rendez-vous pour les Noirs et Blancs : dimanche 10 novembre à 16h00 à Jean Bouin contre Amiens Picardie Handball. Quatrième au classement, les Amiénois sont seulement à deux points des Angevins. Les coéquipiers de Gillen Lusson vont avoir besoin de vous pour remporter le match. Nous vous attendons nombreux.

Retour aux articles