Vous êtes ici ://#SCOAPH : Le SCO leader du championnat après sa victoire contre Amiens (31-28) !

#SCOAPH : Le SCO leader du championnat après sa victoire contre Amiens (31-28) !

2019-11-12T16:13:34+01:0012/11/2019|

Guillaume Dupin et Issam Tej s’attendaient à une rencontre difficile contre une équipe Amiénoise de qualité. En faisant la différence en toute fin de match, les Angevins remportent leur sixième victoire consécutives (31-28) et s’installent pour la première fois de la saison à la première place du championnat. 

Le contexte 

Avec la défaite de Vernon contre Frontignan samedi soir, les Angevins avaient la possibilité en cas de victoire dimanche de revenir à égalité avec les Normands et même de prendre la première place grâce à une meilleure différence de buts. Cependant, pour se hisser en haut du championnat il fallait franchir l’étape Amiénoise, une barrière compliquée à passer au vu du début de saison des Nordistes. Quatrième avant la rencontre, l’équipe de Pierre Alain Lavillette est l’une des surprises de cette poule élite de Nationale 1. Ainsi, pour s’installer sur le fauteuil de leader à l’issue de la 8ème journée, les hommes de Guillaume Dupin devaient sortir une grosse performance.

Le résumé

Solide défensivement et efficace en attaque, le SCO réalisait l’entame parfaite, après seulement deux minutes de jeu, les coéquipiers du capitaine Gillen Lusson commençait le match tambour battant en menant 3-0. Gênés par l’intensité angevine, les amiénois réalisaient un début de match compliqué avec beaucoup de déchets techniques et beaucoup d’imprécisions aux shoots. Le SCO en profitait pour accentuer l’avantage en menant 6-1 à six minutes de jeu, six buts pour six  buteurs différents. Le SCO proposait un début de match de qualité, en place défensivement, précis et rapide en attaque, ce début de rencontre des Noirs et Blancs est quasi parfait. Mais on savait qu’Amiens était une belle équipe et qu’elle n’allait pas baisser les bras. La réaction ne sait donc pas fait attendre. Le jeu à deux pivots proposé par le coach Nordiste posait des problèmes à la défense angevine. Emmené par un Rabah Soudani (ancien joueur de première division) en grande forme ce dimanche et sous l’impulsion du gardien Shamrylo, meilleur gardien du championnat au nombre d’arrêts réalisés, les Amiénois sonnaient la révolte (6-4, 8′). Le capitaine angevin Gillen Lusson et l’arrière gauche Darko Giergievski permettaient au SCO de remettre la pression sur leurs adversaires et permettaient de creuser de nouveau l’écart (10-5, 12′). Cependant, le dernier quart d’heure de cette première mi-temps était totalement en faveur des visiteurs, en encaissant un 3-0, les Angevins voyaient les Amiénois revenir à égalité (11-11, 22′) et même prendre l’avantage à quelques secondes du buzzer. 14-13 à la mi-temps.

Le retour des vestiaires est très compliqué pour les hommes de Guillaume Dupin et d’Issam Tej, Amiens accentuait son avantage (14-17, 31′). Mais les Noirs et Blancs ne paniquaient pas, en retrouvant des valeurs de combat, les Angevins revenaient petit à petit à hauteur des visiteurs (20-18, 41′). Omniprésent, le capitaine scoiste montrait l’exemple, efficace offensivement et leader défensif, Gillen Lusson réduisait l’écart. Aidés par un public angevin venu en nombre ce dimanche, les hommes de Guillaume Dupin revenait à égalité (23-23, 50′). Grâce à un Hafed Boussaha toujours aussi précieux dans les moments chauds, le SCO parvenait à créer le break dans les dernières minutes du match par l’intermédiaire de Diego Moreno, de retour de blessure (26-24, 53′). Épuisés, les Amiénois ne réussissaient pas à revenir sur les Angevins, les Noirs et Blancs se dirigeaient donc vers une sixième victoire consécutive en championnat (31-28), synonyme de première place au classement.

L’angevin du match : Gillen Lusson

Au four et au Moulin, le capitaine Angevin était l’homme en forme côté Noir et Blanc. Efficace offensivement, Gillen a été le meilleur buteur de son équipe sur ce match avec 6 buts inscrits sur 8 tirs tentés. Avec ses arrières, le pivot du SCO trouve de plus en plus d’automatismes, lui permettant de plus facilement être trouvé et donc de se présenter face au portier adverse. Défensivement, il a été le leader de son équipe, bien accompagné par son coéquipier Valentin Tarrico, Gillen Lusson a été un vrai poison pour les attaquants Amiénois.

Le mot : Serein

Avec le début de seconde période des Amiénois, on aurait pu penser que cette deuxième période allait être compliqué. Cependant, les Angevins ne sont pas énervés et sont restés calmes. Sans paniqués, les scoistes ont réussi à revenir dans la partie et a épuiser les Nordistes pour réaliser le break dans les dernières minutes du match. Malgré la jeunesse du groupe, Guillaume Dupin peut être satisfait de l’état d’esprit de son équipe qui a su se reconcentrer après ce début de seconde période raté.

Le mot du coach

« On savait que ça allait être un match compliqué, Amiens est une belle équipe qui se connait par cœur, la tache était ardue. On a réussi à faire un début de match parfait mais après ils nous ont mis en difficulté sur des choix tactiques. Il a fallu ajuster à la mi temps pour réussir à maintenir leurs attaques, chose que nous avons réussi à faire en deuxième. Je suis vraiment satisfait des joueurs dans le fait qu’il arrivent toujours a se mettre au travail et mettre la concentration nécessaire pour enchaîner les matchs. Ça se voit sur nos entames de matchs. Je suis aussi satisfait du fait que ça aurait pu être compliqué avec le début de seconde mi-temps, nous n’avons pas baissé les bras et nous avons réussi à revenir dans la partie, les gars ne se sont pas inquiétés. On voit toujours une homogénéité dans le groupe, ça nous permet de faire des résultats, sur tous nos matchs, tout le monde peut être efficace, il y a réellement un groupe homogène, chacun peut apporter quelques chose, c’est très satisfaisant pour un entraîneur. On se remet au boulot pour la coupe de France car on a envie de passer et jouer une LidlStarligue. Ce match face à Poitiers va nous permettre de continuer de travailler, de donner du temps de jeu à certains joueurs tout en essayant de ce qualifier. »

Dans le viseur

Prochain rendez-vous pour les Noirs et Blancs : samedi 18  novembre. Les Noirs et Blancs se déplacent à Poitiers, une équipe de Nationale 2, pour les 32ème de finale de la Coupe de France.

Retour aux articles