Vous êtes ici ://#SCOHCGL : Le SCO se maintient en Nationale 1 !

#SCOHCGL : Le SCO se maintient en Nationale 1 !

2019-04-30T12:12:38+02:0030/04/2019|

Une semaine après la déconvenue face à Lanester, le SCO retrouvait la salle Jean Bouin ce dimanche pour affronter le HBC Gien Loiret avec pour objectif de se maintenir à l’issue de la rencontre.

La semaine dernière, Angers SCO Handball réalisait un non-match face à Lanester avec une défaite de -10 au compteur. Une semaine plus tard, les hommes de Guillaume Dupin souhaitent renouer avec la victoire face au HBC Gien Loiret et retrouver du plaisir à jouer.

La réaction était attendue et malgré un match compliqué des Noirs et Blancs, celle-ci elle a bien eu lieu.

Les deux équipes aux coudes à coudes en 1ère mi-temps ! 

Le début de match est compliqué pour les deux équipes, ces dernières mettent peu de rythme et d’intensité dans la rencontre. Imprécis en attaque, les angevins ont du mal à prendre le dessus sur les Giennois malgré un bon début de match d’Hugo Guerinot dans les buts qui enchaîne les arrêts en ce début de match. Le HBC Gien Loiret se doit de gagner pour s’éloigner de la zone de relégation mais n’arrive pas à imposer son jeu, le meilleur buteur du championnat Mohamed Zaroili loupe au tir en ce début de rencontre.

La premier break est angevin à la dixième minute par l’intermédiaire du métronome Espagnol Enrique Plaza Lara sur un jet de 7 mètres parfaitement négocié, mettant fin à quatre minutes sans le moindre but de la part des Noirs et Blancs (7-5). A ce moment de la partie, le SCO semble lancé à enchaîner, d’autant plus qu’Hugo Guérinot repousse les offensives adverses et ne permet pas à Gien de revenir au score (10-7, 21′).

C’est pourtant ce qui va arriver en cette fin de première mi-temps. Malgré une double supériorité numérique des Noirs et Blancs, le HBC Gien arrive à revenir à égalité à la pause (13-13). « On remet notre adversaire dans le match à la suite de mauvais choix, que cela soit dans les passes, les shoots ou les montées de balles », résume l’entraîneur angevin Guillaume Dupin à la mi-temps.

Le SCO fait la différence en toute fin de match ! 

Dès le début de la seconde période, les Noirs et Blancs break d’entrée par l’intermédiaire de son capitaine Antoine Damiens et de Gillen Lusson, meilleur buteur angevin dans ce championnat (20-17, 38′). Mais comme en première mi-temps, les erreurs angevines permettent aux Giennois de revenir aux coudes à coudes des Noirs et Blancs (26-25, 53′). Le match semble se diriger vers une fin partie serrée entre deux équipes qui ne lâchent rien mais malgré la fatigue des angevins, dû à un effectif amoindri, ce sont les Giennois qui lâchent les premiers. Les Oranges ne trouvent plus le chemin des filets lors des sept dernières minutes de la rencontre, le SCO en profite pour s’échapper et faire la différence en toute fin de partie. Définitivement cette fois (31-25).

A l’issue de la partie, Guillaume Dupin félicite ses joueurs malgré une prestation poussive « C’est difficile de demander aux joueurs d’être toujours dans l’énergie quand on évolue avec un effectif réduit. Ce manque de peps nous a empêchés de faire la différence plus tôt dans la partie. Toutefois, en termes de production de jeu, c’est satisfaisant ».

Cette victoire permet au SCO de retrouver sa place de leader dans ce championnat des Play-Downs et permet aux Noirs et Blancs d’assurer le maintien en Nationale 1 pour la saison 2019/2020.

Retour aux articles