Vous êtes ici ://#SCOLHB : Le SCO se qualifie pour les 32ème de Finale de Coupe de France (29-28) !

#SCOLHB : Le SCO se qualifie pour les 32ème de Finale de Coupe de France (29-28) !

2019-10-28T16:43:49+01:0028/10/2019|

Dimanche dernier, les Angevins faisaient leur grand début en Coupe de France avec la réception de Lanester Handball pour le 4ème tour de la compétition. Ce match était l’occasion pour Guillaume Dupin et d’Issam Tej de tester de nouvelles tactiques et de donner du temps de jeu à certains joueurs. 

Le contexte 

Après quatre victoires consécutives en championnat, les Noirs et Blancs faisaient leur début en Coupe de France avec la réception de Lanester Handball pour le 4ème tour de la compétition, un adversaire évoluant dans le second groupe de Nationale 1. Pour les deux entraîneurs scoistes, ce match avait pour objectif de travailler de nouveaux schémas tactiques et de donner du temps de jeu à certains joueurs. Même si la priorité est le championnat, Guillaume Dupin ne cachait pas avant la rencontre sa volonté de se qualifier pour espérer jouer une Lidl Starligue dans les prochains tours.

Le résumé

Contrairement aux derniers matchs où les Angevins débutaient les rencontres tambour battant, les hommes de Guillaume Dupin se faisaient surprendre par l’intensité des Bretons et notamment par un Christophe Quive entreprenant (0-3, 4′). Malgré ce début de match poussif, les coéquipiers du capitaine Noir et Blanc Gillen Lusson réussissaient à revenir au score (5-5, 10′) et s’adaptaient petit à petit aux requêtes de leurs coachs : attaques à trois pivots, à quatre arrières, phases offensives à 7 joueurs de champ. Cependant, les différentes pertes de balles angevines permettaient à Lanester de faire la course en tête jusqu’à la 14ème minute (6-8). Mais l’exclusion du pivot Breton Yohann Moniez sonnait le retour des Scoistes, leur permettant même de prendre pour la première fois de la partie l’avantage avec un but du buteur Angevin Grigorios Ioannou (9-8, 15′). La fin de la première mi-temps est pour les locaux, grâce à un très bon Volodia Percevic en défense et un Darko Gieorgievksi, auteur de 7 buts en 30 minutes, le SCO rentrait au vestiaire avec un avantage de deux buts (16-14).

En deuxième période, le SCO continuait sur sa lancée et creusait l’écart (25-20, 49ème). Le public de la salle Jean Bouin pensait alors passer une fin de match tranquille mais le relâchement angevin et le sursaut des Lanestériens donnaient un tout autre sens à cette fin de partie qui voyait les Bretons revenir à seulement une unité des locaux (27-26, 59′).  Ainsi, Guillaume Dupin et Issam Tej reprenaient les fondamentaux pour arracher la victoire et obtenir leur billet pour les 32ème de finale (29-28).

L’angevin du match : Darko Gieorgievski

Arrivé en cours de route, l’arrière gauche macédonien prend petit à petit ses marques au sein du collectif Angevin. Face à Lanester, Darko Georgievski a montré qu’il montait en puissance. Grâce à sa puissance de tir, il permet de varier les attaques offensives et permet à Guillaume Dupin et Issam Tej de compter dans leur rang un véritable tireur de loin. Auteur de 7 buts en première période contre les Bretons, Darko a été une vraie menace pour la défense Lanestérienne et a été un grand artisan de la victoire Noire et Blanche.

Le mot : Nouveauté

Pour les deux entraîneurs Angevins, Guillaume Dupin et Issam Tej, ce match face à Lanester avait pour objectif de tester de nouveaux systèmes de jeu tant sur le plan offensif que défensif. Même si tout n’a pas été parfait, les différentes tactiques mises en place par le staff angevin ont pu être travaillé et serviront peut-être pour les prochains matchs de la saison. Ce match a également été un moyen de faire tourner l’effectif Scoiste permettant ainsi à certains joueurs d’avoir du temps de jeu.

Le mot du coach

« Ça été un match très intéressant étant donné que la volonté était de travailler, donner du temps de jeu et gagner. On a réussi essentiellement ces trois paramètres là. Nous avons travaillé beaucoup de nouveauté, différents systèmes défensifs et offensifs. Nous sommes vraiment satisfait de la victoire. Malgré un début de match compliqué, on a réajusté notre défense en mettant plus de profondeur et de volume ce qui nous a fait repartir dans le bon sens. A l’inverse, Lanester nous ont proposé un projet défensif différent, ce qui nous a perturbé. L’ensemble de mon équipe était concerné, je suis content de la prestation de mes joueurs. On va vite se mettre au boulot pour préparer le match contre Sarrebourg. C’était un match très satisfaisant. »

Dans le viseur

Samedi prochain, le SCO reprend le championnat avec un déplacement périlleux à Sarrebourg. En Moselle, les Angevins vont affronter un statut VAP (voie d’accession à la professionnalisation) soit un concurrent direct pour la montée.

Retour aux articles