Vous êtes ici ://#CPBSCO : Le SCO s’incline pour son premier match de la saison (28-24) !

#CPBSCO : Le SCO s’incline pour son premier match de la saison (28-24) !

2019-09-10T10:39:49+02:0010/09/2019|

Pour son premier match de la saison 2019-2020, les Angevins se déplaçaient au Cercle Paul Bert Rennes Handball. Avec l’arrivée de nombreux joueurs dans l’effectif, les hommes de Guillaume Dupin et d’Issam Tej ont manqué d’automatisme.

Avec la volonté de s’imposer pour son premier match de la saison, les Angevins se déplaçaient à Rennes avec la quasi totalité de son effectif. Seulement le nouveau arrière gauche venant de Lanester, Simon Lavialle, ne faisait pas parti du  groupe dû à une légère blessure.

Côté Rennais, l’entraîneur Pierre Le Meur faisait confiance à l’effectif de la saison dernière en réalisant que trois changements à l’intersaison : deux gardiens et l’arrivée de l’expérimenté Maxime Derbier (ancien pensionnaire de Lidl StarLigue).

Dès le début de la rencontre, le manque d’automatisme côté Angevin se fait ressentir, les enchaînements ne se trouvent pas, les Noirs et Blancs n’arrivent pas à trouver de la vitesse dans leurs phases offensives et manquent d’agressivité en défense. Face à un effectif qui se connaît par coeur, les hommes de Guillaume Dupin et d’Issam Tej se font détacher d’entrée (4-1, 7′).

Avec un gardien dans un bon soir et l’enchaînement de deux minutes côté Angevins, les Bretons maintenaient le rythme durant cette première période et gardaient une avance de 4 buts jusqu’à la 17′. Cependant, après un coup de moins bien des Verts et Noirs en fin de première mi-temps et avec l’impulsion du capitaine Gillen Pivot auteur de trois buts dans sa zone, le SCO redressait la barre et revenait à un seul petit but (11-10, 20′). En toute fin de première période, les Rennais créaient de nouveaux le break avec un kung-fu au buzzer (15-12, mi-temps).

Au retour des vestiaires, les Angevins revenaient avec de nouvelles intentions. Variant d’avantage leurs enchaînements offensifs et en étant beaucoup plus agressifs en défense, les Noirs et Blancs recollaient au score (20-20, 46′). Cependant, après plusieurs fautes dont un tirage de maillot plutôt litigieux, l’arbitre infligeait un carton rouge au demi-centre Angevin Hafed Boussaha (46′). Les locaux en profitaient pour reprendre les devants et s’installer en tête jusqu’à la fin de la rencontre (28-24, fin de match).

A l’issue du match, l’entraîneur Guillaume Dupin se sentait frustré du scénario de la partie : « C’est une première défaite face à une belle équipe de Rennes qui était certainement plus prête que nous sur le plan collectif et cela nous l’avons vu. Nous avons joué un match qui a été plutôt serré. Je trouve que nous avons manqué de rythme sur le jeu rapide et sur l’attaque placée. Après je suis déçu et frustré parce que je trouve qu’il y a des décisions arbitrales qui sont absolument pas en autre faveur et qui nous remet sur des temps faibles au moment où nous sommes sur des temps forts. Donc à partir de là, nous avons mal géré nos temps faibles malgré le faite de se relancer correctement dans le match qui fait qu’au final nous finissons à moins quatre. »

Retour aux articles