Warning: Illegal string offset 'home_label' in /home/scohandball/public_html/wp-content/themes/scohandball/functions.php on line 28
Vous êtes ici ://#SCOCPBR : Une victoire au bout du suspens (22-21) !

#SCOCPBR : Une victoire au bout du suspens (22-21) !

2020-02-12T12:20:34+01:0012/02/2020|

Pour leur premier match de la phase retour et après une longue trêve hivernale les Noirs et Blancs l’ont emporté d’un petit but face à leurs voisins Rennais et restent à un point de la première place au classement.

Le contexte

Après une longue trêve hivernale de plus d’un mois et demi ponctuée par 3 matches amicaux contre des équipes de Proligue à chaque fois perdus de peu, les Angevins retrouvaient le chemin du championnat à domicile. On pouvait s’attendre à un gros duel contre le Cercle Paul Bert de Rennes, équipe qui les avait battu lors du premier match de championnat. Les hommes de Guillaume Dupin et d’Issam Tej avaient à cœur de prendre leur revanche à Jean Bouin, devant son public.

Le résumé

Après une bonne phase aller réalisée par les Angevins, les Noirs et Blancs retrouvaient la salle Jean Bouin contre une belle équipe de Rennes accrocheuse jusqu’au bout du match. La première mi-temps tournait à l’avantage du SCO, appliquée défensivement et bien aidée par un très bon Maxence Rizzi dans les cages, les hommes de Guillaume Dupin rentrèrent au vestiaire avec quatre longueurs d’avance sur un dernier but au buzzer du capitaine Gillen Lusson (14-10). Ce petit matelas d’avance aura bien aidé les Angevins jusqu’au bout de la partie. Au retour des vestiaires, les Bretons revenaient avec de meilleures intentions et jouaient au yo-yo au score (17-15 42′ ; 19-18 47′ ; 20-20 54′) grâce notamment à leur changement de gardien payant opéré par Pierre le Meur, coach adverse. En effet, le portier entrant Florian Boulogne réalisa pas moins de 5 arrêts en 10 minutes permettant aux siens de revenir au score, donnant aux Rennais un supplément d’âme pour tenter de chercher une victoire.

Finalement, tout s’est joué dans la dernière minute où les Rennais au coude à coude jusqu’au bout ( 22-21 59′ ) peuvent regretter le penalty manqué ou plutôt arrêté par notre portier Maxence Rizzi à quelques secondes du coup de sifflet final. Les Angevins, encore aidés par une grosse prestation (13 arrêts) de Maxence Rizzi, l’emportent 22-21 au terme d’une dernière minute stressante pour les supporters venus à Jean Bouin ce dimanche.

Les hommes de Guillaume Dupin et d’Issam Tej ont maintenant la semaine pour préparer leur match face à Vernouillet qui aura lieu à l’extérieur le Samedi 15 Février à 20h45. Les Noirs et Blancs vont vouloir de nouveau prendre leur revanche car Vernouillet les avait également battu à Jean Bouin (32-36) en début de saison.

L’Angevin du match : Maxence Rizzi

Il a réalisé pas moins de 13 arrêts soit un de plus que les deux homologues Rennais dans cette rencontre dont notamment une parade décisive à quelques secondes de la fin. Ses nombreux arrêts ont fait lever la foule à Jean Bouin et ont permis aux Angevins de s’imposer d’un but.

La Stat : 7 buts

Le grec Grigorios Ioannou a inscrit 7 buts lors de cette rencontre dont 3 penaltys et confirme son statut de meilleur buteur de championnat avec maintenant 79 buts en 12 matchs soit 4 de plus que le joueur de Vernon Laurent Lagier. Il prend seul la tête du classement des buteurs du championnat de Nationale 1.

Le mot du coach :

« L’essentiel était d’enclencher la dynamique de victoire. Que cela passe par la fenêtre, par la porte, par un but, par vingt, on voulait juste s’imposer surtout en voyant les résultats de nos concurrents. Il faut féliciter les gars. Un match de reprise c’est compliqué. Le poids de la balle n’est pas le même, l’intensité non plus. » Le coach revient aussi sur l’objectif du club la montée en Proligue : « On a eu un début de saison compliquée. On a passé la première épreuve. On est à 5 points de Sarrebourg, 8 de Caen et on est revenus sur Vernon ( les autres statuts VAP de la poule qui jouent également la montée ). Il faut enchaîner  »

Retour aux articles