Vous êtes ici ://Hugo Guerinot – Maxence Rizzi : « Nous entretenons une concurrence positive. »

Hugo Guerinot – Maxence Rizzi : « Nous entretenons une concurrence positive. »

2019-03-09T14:30:39+01:0007/03/2019|

Les Noirs et Blancs ont pu compter sur la forme actuelle de ses deux gardiens Hugo Guérinot et Maxence Rizzi pour leur victoire à Gien (22-31) lors du premier match des Play-Downs. Aujourd’hui, nous partons à la découverte des deux portiers angevins. 

Hugo, quel est ton retour sur ce début de Play-Downs et cette victoire solide à Gien (22-31) ?

Hugo Guérinot : « Un bon match d’ensemble, on a mal commencé et on s’est vite repris après s’être fait un peu peur sur le début de match. Tactiquement on a bien géré le match sur nos temps forts et temps faibles. »

Pouvez-vous nous décrire en quelques mots votre parcours sportif jusqu’à présent ?

Maxence Rizzi : « Après 8 ans de foot (Au SCO) , je suis arrivé à 14 ans à Angers Noyant ou je me suis retrouvé dans les buts . J’ai gravi tous les échelons au sein du club jusqu’à la D2 (2015-2016). »

Hugo Guérinot : « Presque pareil pour moi, j’ai fait 7 ans de Foot puis j’ai commencé le Hand à 12 ans à Troyes. Après j’ai fait le parcours classique de la fédération, divers sélections jeunes, Pôle Espoir à Reims et centre de formation à Pontault Combault. J’ai signé Pro à Pontault avant une expérience à Limoges et mon arrivée à Angers SCO. »

Comment arrive-t-on Gardien de But professionnel de Handball ?

MR : « Moi j’étais gardien mes deux ou trois dernières années de Foot. Je suis arrivé au Hand il n’y avait pas de gardien et cela m’a plu. »

HG : « Je ne supportais pas de perdre, je faisais plus d’arrêt que les autres dans les buts, j’avais plus d’impact sur le score donc j’y suis resté. »

Il parait qu’il faut être un peu fou pour tenir ce poste ?

HG : « Il parait ! »

MR : « Hormis un shoot dans la tête de temps en temps, les joueurs de champs prennent beaucoup plus de coups que nous ! »

HG : « Nous sommes bien content d’être protégé dans notre zone. »

Est-ce que la préparation à la compétition est différente que les joueurs de champs ?

MR : « Je pense, on est un sport individuel dans un sport collectif. »

HG : « On fait beaucoup plus d’analyse vidéo que les joueurs pour connaitre l’adversaire. »

Votre relation commune ?

MR : « Elle est saine, nous entretenons une concurrence positive. »

HG : « On a le même caractère un peu chambreur et challenger. »

Quel est votre idole en tant que Gardien de but ?

HG : « Longtemps Landin (Danemark) mais maintenant De Vargas et Buric. »

MR : « Etant jeune sans trop de télédiffusion, je préférai Omeyer, le patron. »

Un joueur préféré ?

HG : « Duvnak »

MR : « Guigou »

Parlons un peu des tireurs de l’équipe, qui tire le plus fort ?

HG : « Gillen Lusson, c’est dangereux de faire des 7 mètres avec lui. »

MR : « Pas Quentin Gaillard (rires), il y a match avec Flavio Fortes. »

Qui est le plus illisible ?

HG et MR : « Kike Plaza »

Le joueur qui vous chambre le plus ?

MR : « Foine Damiens et Théo Marie. »

HG : « Théo Marie c’est un petit malin. »

Celui que vous aimez persécuter ?

MR : « Momo (Moliner) et il aime ça je pense. »

HG : « Je valide. »

Côté Jardin, une journée sans Handball ?

HG : « Balade dans le centre-ville d’Angers et sur les bords de Maine. »

MR : « Profiter de la ville qui est agréable. Finir la journée avec les copains. »

Un repas ?

MR : « Pâtes Carbonara. »

HG : « Pour l’été Barbecue. »

Une boisson ?

HG : « Le désormais mythique, lait Orgeat. »

MR : « De l’eau, je suis pro ou une bière. »

Un jeu auquel vous êtes imbattables ?

MR : « Le président, jeu de cartes et sans tricher. »

HG : « FIFA ! »

Une destination de vacances ?

HG : « Portugal pour moi cet été avec Gonçalo Valerio. »

MR : « La Croatie »

Comment vous voyez-vous dans vingt ans ?

HG : « Responsable développement dans un club de Hand ou entraîneur des gardiens. »

MR : « Professeur des écoles. »

Un dernier mot ?

MR et HG : « Venez nombreux nous encourager contre Saintes le dimanche 17 mars. »

Retour aux articles