Vous êtes ici ://Quentin Gaillard : “On aborde nos derniers matchs pour les gagner”

Quentin Gaillard : “On aborde nos derniers matchs pour les gagner”

2019-01-04T14:56:52+00:0004/01/2019|

Les Angevins ont repris l’entrainement le mercredi 26 décembre juste après Noël, pour préparer la fin de la première phase du championnat. Pour l’occasion, nous sommes allé rencontrer l’un des cadres du groupe, le demi-centre Quentin Gaillard, afin d’évoquer avec lui la première partie de championnat du SCO, la situation actuelle de l’équipe, ainsi que l’abord des prochains matchs.

Quentin, vous avez repris l’entrainement le 26 décembre juste après Noël. Comment s’est déroulée la reprise ?

“La reprise s’est plutôt bien déroulée même si c’est pas toujours simple après les fêtes de se remettre dans le bain. Cela nous a permis d’éliminer les petits excès de Noël (rires).”

Nous sommes presque à la fin de la première phase de la saison. Nous sommes 4ème actuellement. Comment analyses-tu votre première partie de championnat ?

“Je dirai frustrante parce que nous n’avons plus notre destin entre nos mains. Nous avions bien commencé la saison, et le mois de novembre nous a fait redescendre à notre place actuelle. Nous avons perdu deux/trois matchs sur lesquels nous avons réalisé presque les mêmes erreurs et notamment l’efficacité au tir.”

Justement, c’est lors de ce mois de novembre que nous avons rencontré Rennes et Gonfreville, qui sont des adversaires directs pour la seconde place qualificative des play-offs. Malheureusement, nous ne sommes pas sortis vainqueurs de ces matchs. Quel était l’état d’esprit du groupe après cette période ?

“Après ces deux défaites, on a pris un petit coup sur la tête, car on a réalisé qu’on était peut être à notre place. Cependant, nous avions le même état d’esprit et la même rigueur à l’entrainement. Il fallait surtout que l’on retrouve du plaisir en se serrant les coudes tous ensemble, et c’est ce qu’on a fait lors du match de Coupe de France qui a suivi, face à Caen. Même si le score ne nous a pas été favorable, on a réalisé une belle prestation.”

Pour ces deux matchs notamment, l’équipe n’était pas au complète dû à un nombre de blessures importantes. Est-ce que tu penses que cela a joué dans vos performances ?

“C’est sûr que nous aurions préféré aborder ces matchs avec la totalité du groupe, avec chaque joueur à 100 %. Mais les blessures font partie entière du sport, on ne peut pas se cacher derrière ça, nous n’avons aucune excuse.”

Ils nous faut 4 victoires sur les 4 derniers matchs de championnat pour espérer passer en play-offs. Et le premier nous amène à aller affronter les premiers, Vernouillet, chez eux. Comment abordez-vous ces dernières rencontres ?

On ne calcule pas et on a pas envie de le faire, on aborde chaque match pour les gagner car nous sommes des compétiteurs. Il nous en reste quatre pour potentiellement passer en play-offs, mais nous n’avons plus notre destin en main.”

Vernouillet reste sur deux défaites de rang en championnat, mais détient toujours la première place. Que penses-tu de cet adversaire ?

“Je pense que c’est un adversaire très expérimenté, avec de bon joueurs à chaque poste, notamment le gardien qui, au match aller, avait réalisé une belle prestation. Leurs bons résultats sont aussi dû à leur très bonne attaque, car je crois qu’elle est la première du championnat.”

Lors du match aller, vous n’êtes pas passé loin de l’emporter et cette belle équipe de Vernouillet s’est imposé sur le fil à Jean Bouin. Est-ce que vous détenez un petit esprit de revanche à l’abord de ce match ?

“Forcément, cette équipe nous a battu chez nous donc il y a un petit esprit revanchard et on a envie de gagner pour ne pas perdre deux fois face à eux.”

En effet si vous gagnez, vous reviendrez à 4 points de votre adversaire. Est-ce que tu penses que le championnat peut se relancer dans ce cas de figure ?

“Comme je l’ai dit, on ne veut pas faire de calcul. On va juste essayer de gagner les 4 matchs qui nous reste en première phase et on verra à la fin les résultats des autres concurrents. Même si nous ne parvenons pas à atteindre les play-offs, les points gagnés seront importants pour se maintenir en play-down.”

Est-ce que le fait de ne pas se qualifier aux play-offs serait une déception à titre personnel ?

“Oui bien sûr ce serait une déception, parce que le niveau des play-offs est hyper intéressant et on retrouve les meilleurs équipes de Nationale 1. Cela nous permet de progresser collectivement et aussi individuellement de jouer contre toutes ces équipes.”

Nous te souhaitons une bonne année, qu’elle soit riche pour toi tant sportivement ainsi que personnellement. As-tu un message à passer aux supporters du SCO Handball ?

“Merci ! Déjà je souhaite mes meilleurs vœux et une bonne année 2019 à tous le monde, en espérant que cette nouvelle année soit riche pour le club.
Bonne année aussi aux supporters du SCO et à nos Partenaires, merci de venir nous encourager à tous nos matchs. En espérant partager encore de beaux moments avec vous et de vous voir encore plus nombreux à Jean Bouin cette année.”

Retour aux articles