Vous êtes ici ://#GPHSCO : Une victoire et une qualification pour les 16ème de finale !

#GPHSCO : Une victoire et une qualification pour les 16ème de finale !

2019-11-18T16:49:56+01:0018/11/2019|

Face à Poitiers, le SCO était prévenu, il allait affronter un adversaire coriace qui n’allait pas lui rendre la tâche facile. Dans une salle complètement pleine avec beaucoup d’ambiance, les Angevins se sont imposés après une séance de tirs au but, synonyme de qualification pour les 16ème de finale de la Coupe de France. 

Le contexte

Premier de la poule élite de Nationale 1, les Angevins sont dans une bonne dynamique. Avec ce déplacement à Poitiers pour les 32ème de finale de la Coupe de France, le SCO espère enchaîner avec une huitième victoire consécutive toute compétition confondue. Pour pouvoir se qualifier pour les 16ème, les Noirs et Blancs devaient s’imposer contre Poitiers, une équipe de Nationale 2 qui ambitionne à monter en N1. Des Poitevins qui réalisent un très bon début de saison, notamment avec deux victoires en Coupe de France contre deux équipes de Nationale 1. Côté Angevin, Guillaume Dupin l’avait annoncé, il allait procéder à de nombreux changements pour faire tourner son effectif et donner du temps de jeu à certains joueurs.

Le résumé

Chose dite chose promise, Guillaume Dupin et Issam Tej procédaient à plusieurs changements dans le sept de départ. En manque de temps de jeu depuis le début de saison, les recrues Volodia Percevic, Jennyferson Fortune ou encore Oumar Diallo commençaient sur le terrain. Dès le début de la rencontre, les deux entraîneurs Angevins testaient également de nouveaux systèmes de jeu : 7 joueurs offensifs, jeu à deux pivots. Le début de la rencontre est plutôt en faveur des Noirs et Blancs, bien rentrés dans le match les scoistes prenaient rapidement les devants en creusant un léger écart de deux buts (0-2, 3′), Jennyferson Fortune marquait les deux premiers buts Angevins. Bien installé, le SCO parvenait même à accentuer cette avance à la dixième minute de jeu grâce à un but de Grigorios Ioannou (3-6, 10′). Cependant, les Poitevins revenaient rapidement dans la partie, les Noirs et Blancs perdaient le contrôle de la rencontre et laissaient revenir les locaux à égalité (7-7, 13′). En difficulté, Guillaume Dupin et Issam Tej décidaient de remettre l’équipe type sur le terrain avec notamment l’entrée du capitaine angevin Gillen Lusson. Sans leur maître à jouer Hafedh Boussahah (blessé pour ce match), le SCO ne parvenait pas à creuser de nouveau l’écart. A la pause, les deux équipes revenaient aux vestiaires avec un score nul (16-16).

Après la pause, les deux équipes se rendaient coup pour coup, ce mano à mano durait pendant toute la seconde période, aucune des deux équipes n’arrivaient à prendre les devants (27-27, 56′). Les supporters locaux venus en nombre ce samedi donnaient de la voix pour encourager leur équipe à réaliser un nouvel exploit. Et, lorsque que le portier Poitevin Thibault Bouissier réalisait un dernier arrêt à 40 secondes de la fin du match lorsque que son équipe menait d’un but (28-27), ces mêmes supporters pensaient que ce nouvel exploit allait se réaliser. Mais sur l’attaque suivante, les locaux perdaient le ballon et Valentin Tarrico en profitait pour inscrire un dernier but permettant aux Angevins de revenir à égalité et se diriger vers une séance de tirs au but. Devant la ferveur du public local, les tireurs Noirs et Blancs ne doutaient pas face au gardien, grâce à un arrêt d’Hugo Guérinot et à un dernier penalty inscrit par Ioannou, le SCO s’imposait et se qualifiait pour les 16ème de finale de la Coupe de France.

L’angevin du match :  Valentin Tarrico / Hugo Guérinot

Hugo Guérinot et Valentin Tarrico étaient dans les deux bons coups de la soirée. A 20 secondes de la fin du match, le public pensait voir les Poitevins s’imposer mais c’était sans compter sur une interception de Valentin Tarrico qui filait en contre attaque. Sans trembler, le pivot Noir et Blanc inscrivait sur cette action le but égalisateur à la dernière seconde. Hugo Guérinot, quant à lui, a réalisé l’arrêt décisif lors de la séance de tirs au but permettant aux angevins de se qualifier pour les 16ème de finale grâce à un dernier jet de 7 mètres concrétisé par Grigorios Ioannou.

Le mot : Qualification

Dans une belle ambiance, les angevins n’ont pas réussi à imposer leur rythme et à proposer le même contenu que lors des derniers matchs de championnat. Malgré quelques aspects positifs, notamment le bon match de Jennyferson Fortune, il faut principalement retenir la qualification pour les 16ème de finale de la coupe de France.

Le mot du coach

« Ca été un match très compliqué face à une belle équipe de Nationale 2 qui je pense a les qualités et les armes pour monter en Nationale 1. Je suis satisfait de cette huitième victoire d’affilée. Maintenant tout n’a pas été bien réalisé ce week-end, c’est une piqûre de rappel pour ne pas relâcher la pression, il faut que ce match nous serve de leçon. Nous avons joué dans une belle ambiance, finir aux penalties permet de renforcer la cohésion, ça permet de rapprocher les joueurs encore plus. Sur cet aspect là c’est intéressant. Maintenant nous espérons rencontrer une belle équipe au prochain tour. »

Dans le viseur

Le tirage au sort des huitième de finale de la coupe de France aura lieu mercredi prochain, Guillaume Dupin et Issam Tej espèrent recevoir à Jean Bouin une équipe de Lidl StarLigue. En attendant, les Angevins reprennent le chemin de l’entraînement pour préparer le déplacement à Frontignan, samedi prochain à 20H30.

Retour aux articles